top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurBlandine

Laisser danser le féminin et le masculin en moi

Dernière mise à jour : 20 oct. 2023


Que je sois homme ou femme, féminin et masculin sont indissociables en moi. Ardhanarishvara, divinité mi-Shiva, mi-Shakti représente la danse perpétuelle de ces polarités. Toute création et tout changement extérieur ou intérieur naît de la danse de Shiva et Shakti indissolublement unis. La syntonisation du féminin et du masculin en moi crée l’harmonie et la rend possible avec l’autre.


Shakti, le féminin en moi

Shakti est énergie, manifestation de la conscience, pouvoir du potentiel à venir, puissance de création, agent du changement.


L’énergie du féminin de déploie dans l’horizontalité. En référence à la terre, à la mère, elle est l’accueil de ce qui est (mes sensations, émotions, sentiments à l’intérieur comme les situations à l’extérieur), pure réceptivité, force de la vulnérabilité et de la douceur. En m’abandonnant à la nature des choses sans lutte ni résignation, je contacte force, pouvoir, maîtrise et paix intérieures.


En polarisant dans un excès de féminin, je me soumets aux évènements extérieurs dans une sorte de passivité et parfois dans une sensibilité souffrante. J’accepte tout et n’arrive pas à prendre une décision et à passer à l’action, dans la peur de me mettre en danger.


Shiva, le masculin en moi

Shiva est pure conscience, statique, immuable et absolu.


L’énergie du masculin de déploie dans la verticalité. En référence au ciel, au père, elle est cette épée qui tranche pour faire un choix. Elle est en moi l’autonomie, l’honnêteté, l’engagement, la souveraineté, la puissance du discernement, l’évidence.


En polarisant dans un excès de masculin, j’entre dans une rigidité directrice autoritaire et très mentale. Contrôle, performance, conquête, excitation, superficialité, satisfaction rapide, désir de prendre, de posséder, d’atteindre un résultat, un objectif, un but précis.



Ardhanarishvara

Féminin et masculin sont indissociables et en mouvement perpétuel. Entre ces deux énergies, il n’y a ni séparation, ni opposition, ni dualité mais une unité à vivre en moi. Ma vie est le mouvement permanent de m’orienter (masculin) par rapport à mon ressenti (féminin).


Le masculin en moi offre un axe stable autour duquel le féminin peut bouger, la structure sur laquelle le féminin peut s’appuyer, le cadre à l’intérieur duquel le féminin est libre de créer.


Le féminin en moi contient tout potentiel créateur, énergie matricielle et originelle. Toute créativité part de ce terreau et le masculin ne peut se mettre en action qu’à partir de là. Je ne peux être dans ma puissance qu’en laissant de la place et du temps à la présence, à la réceptivité, au silence et à la vulnérabilité du féminin en moi. L’extase ne se présente que dans cet espace…


« Seul l’être qui assume ses noces intérieures fera croître l’enfant divin jusqu’à ce que celui-là soit accompli en la chair une, divine et fruit de totale connaissance, le Verbe. » Annick de Souzenelle

Afin que cette danse des polarités soit fluide, sensuelle, et joyeuse, je suis invité(e) à être témoin de chacune de mes polarisation d’un côté ou de l’autre et à choisir de revenir au centre. Dans la syntonisation de mon couple intérieur, je me choisis tel(le) que je suis dans toutes mes différences et particularités, hors de tout attachement, de toute dépendance, libre de toute habitude, mémoire, injonction extérieure, morale ou croyance. Alors, je peux rencontrer l’autre de façon juste, sans besoin d’être comblé par lui. L’autre n’est pas un « complément » puisque je suis intégral(e), pleinement humain(e), totalement divin(e) ! Il peut être un « supplément » pour notre plus grand bonheur ! Blandine

« Lorsque vous ferez le deux Un et que vous ferez l’intérieur comme l’extérieur, l’extérieur comme l’intérieur, le haut comme le bas, lorsque vous ferez du masculin et du féminin un Unique, afin que le masculin ne soit pas un mâle et que le féminin ne soit pas une femelle, alors vous entrerez dans le Royaume ! » Jésus
50 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page