top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurPierre

M’ouvrir à mon féminin


Le féminin en moi est un état de réceptivité et d’accueil de ce qui se présente ici et maintenant, dans la confiance absolue que ce qui est là est parfait.


Cet abandon à la nature des choses ne peut pas se décider par la volonté.


Il passe par la compréhension de cet état et par l’envie de le mettre en pratique.


Parfois, j’entre dans une lutte par le faire, restant dans le conditionnement de notre société qui entretient l’illusion de mon pouvoir personnel. Je crois que l’hyperactivité et l’efficacité vont résoudre mes problèmes alors qu’elles ne font qu’augmenter ma tension intérieure et extérieure.


Je peux aussi entrer dans une résignation et me laisser submerger par les évènements, abandonnant la partie, anéanti(e).


Comment alors me reconnecter avec ce féminin en moi ?


Il s’agit de m’observer dans l’expérience, d’être le témoin de ce que je vis sans aucun jugement.


En choisissant d’être présent(e) à ce qui est, à l’intérieur comme à l’extérieur, je m’ouvre à mon féminin.


J’accueille ce qui m’est proposé de vivre, confortable ou inconfortable, tel que c’est.


Je suis la terre qui accueille la pluie, qu’elle soit fine, battante, bienfaisante, verglaçante…


Poème Pierre Servanton - Absolu Tantra

Cet état de réceptivité est bon à vivre, tellement meilleur que la lutte ou la résignation ….!


Plus je pratique la présence et l’accueil de ce que m’offre la vie, plus s’installe en moi une sérénité en toute situation, même les plus douloureuses.


En effet, ce chemin régulièrement parcouru vers mon féminin est un atout immense pour rester centré(e) malgré l’adversité.


Je vis mes émotions, je les vois mais je ne m’y perds pas.


Cela me demande vigilance et déconditionnement par rapport au fonctionnement que notre société patriarcale m’a enseignée dans la culture de l’effort, de la lutte ou de la victime.


Cela demande aussi de sortir de l’illusion de l’urgence, de la croyance que je dois agir vite et efficacement.


Respecter mon rythme et le rythme de la nature est une autre clé pour me rendre disponible à l’écoute et à l’accueil pour entrer en amour avec ce féminin en moi.


Recevoir ne veut pas dire attendre les bras ouverts et ne rien faire…


Mon état de réceptivité est une attitude choisie qui me connecte à la part inviolable et inviolée en moi.


En confiant les rênes de ma vie à cette part divine, celle qui sait, je n’ai qu’à suivre ce que je ressens au plus profond de moi. Je pose alors l’action juste au moment opportun.


Il ne s’agit pas de faire mais d’être.


Ça, c’est moi et être moi est un réel plaisir !


En cultivant peu à peu cet état de présence à l’instant, je me détends dans chaque expérience et y trouve du plaisir et du sens. En assumant ma vulnérabilité, j’accueille les moments inconfortables d’introspection qui me ramène toujours à mon centre divin, mon énergie racine.


La puissance de la vie agit en moi.


Ma foi devient joyeusement jubilatoire. Me voici dans mon vrai pouvoir.


Toute la magie de la vie se montre, elle déroule sous mes pieds un tapis de fleurs appelées synchronicités.


C’est le chemin que nous vous proposons d’explorer par des pratiques simples avec vous-même, l’autre et les autres mais aussi la nature, notre grande initiatrice, lors des stages de Tantra en pleine nature.


De tout cœur


Pierre et Blandine



9 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page