top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurBlandine

Yoni et vitalité

Dernière mise à jour : 20 oct. 2023


Ma yoni est un creuset qui alimente la femme que je suis en énergie vitale, une énergie libre qui jaillit en permanence. Garder cette zone intime pleinement vivante et vibrante alors qu’elle a souvent été ignorée, malmenée et qu’elle est marquée de mémoires douloureuses me demande :


♠ d’arrêter de perdre ma précieuse énergie.


Je perds de l’énergie à chaque fois que mon positionnement n’est pas aligné dans mes relations, dans les rôles que je remplis (mère, épouse, amante, amie, collègue…) et les activités que j’exerce. Et je vais chercher cette énergie à l’extérieur au lieu de la générer moi-même.


Par un positionnement juste, je ne subis pas ma réalité, je la crée. Je retrouve ma souveraineté et mon autonomie. C’est ce que nous abordons dans le stage de printemps.


♣ d’être ancrée à tous les niveaux de mon être.


L’ancrage de la femme que je suis, dans son humanité terrestre et dans sa lumière intérieure, me permet de rester présente à cet espace de moi intouchable et intouché, à mon individualité au delà de ma personnalité. C’est dans cette réalité de mon être que s’inscrit toute pratique tantrique qui commence par une salutation où je reconnais l’autre pleinement et où l’autre me reconnaît pleinement.


La pratique du triple ancrage enseignée par Myrha est devenue une habitude quotidienne et je la transmets à mon tour lors de chaque stage.


♥ de transcender et sublimer mes blessures.


Il n’y a rien à réparer ou à guérir. Mes blessures font de moi qui je suis, dans mon unicité. Je peux les transcender et les sublimer en accueillant avec amour chaque cicatrice et en m’accueillant entièrement avec amour dans mon humanité. Comme dans l’art japonais du kintsugi qui réunifie les morceaux d’une poterie brisée avec de l’or (tsugi = réunifier, kin = or).


Chaque blessure est vue comme une opportunité d’évolution. Mon expérience de vie est unique et précieuse. Où mes lignes de failles deviennent des lignes de force, où ma vulnérabilité est le siège de ma puissance, je me réunifie à moi-même avec l’or de l’amour. C’est ce que nous abordons dans le stage d’automne.



« Le divin est au cœur de nos blessures » Myrha

♦ de poser ma conscience sur ma yoni par des pratiques corporelles.


En plus de la pratique d’ancrage et de pratiques qui mettent du mouvement dans mon corps au quotidien (yoga, danse, marche…), j’amène de la présence, de la conscience et du souffle dans ma yoni, en autonomie, par la pratique de l’oeuf de yoni transmise par Myrha.


Cette pratique respiratoire, consciente et ludique avec un œuf de yoni dont la forme et la qualité de la pierre est choisie avec soin, assouplit et dynamise ce temple intime avec plaisir.


Je retrouve ma souveraineté et mon autonomie, je ne suis plus dépendante d’une relation sexuelle pour mettre de la vie dans ma yoni ! La relation à l’autre est alors plus juste et équilibrée. J’assume progressivement ma lumière intérieure et ma féminité. Ma vibration unique s’exprime avec la vitalité d’une femme amoureuse, avec ou sans amant…


« L’énergie suit la conscience » Myrha


À tous ces égards, l’enseignement que me transmet Myrha est extrêmement précieux.


Mais qui est Myrha ?


J’ai rencontré Myrha grâce à Pierre, une femme qui m’inspire et m’enseigne l’intégralité au féminin. C’est l’une des rares personnes dont je retiens l’enseignement car ses mots et les pratiques qu’elle enseigne sont empreints d’une vibration de vérité qui s’adresse directement à chaque cellule de mon corps et à mon être entier. Son ancrage et son alignement ne laissent aucune place au faux et je lui accorde toute ma confiance. Cette femme est extrêmement inspirante pour moi. Chacune de ses transmissions et créations (œufs de yoni, YoniToy® et huiles d’onction) est offerte dans une conscience intégrale avec engagement, créativité, joie et plaisir. J’utilise ses huiles lors des massages, transmet la pratique d’ancrage lors de chaque stages et propose la pratique de l’oeuf de yoni lors du stage d'été et de journées dédiées.


Voici comment Pierre retrace sa rencontre avec Myrha :


« Ma première rencontre avec Myrha a eu lieu au cours d’un stage animé par Ma Prémo. Une scène reste gravée en moi, ce moment où Ma Prémo a tendu son tambour à l’assemblée présente. Myrha s’en est emparé et après seulement quelques coups de tambour, nous étions tous debout, galvanisés par le rythme et l’ énergie que Myrha impulsait. Quelle puissance ! Cette femme ancrée, intégrale, pleinement présente à son féminin est un cadeau pour moi, homme en chemin.


Depuis, une amitié est née et je suis son travail tellement inspirant pour les femmes et pour l’homme que je suis. J’ai proposé à de nombreuses amies de participer aux stages et enseignements de Myrha, uniques en France. Par ses transmissions et les pratiques d’ancrage et des œufs de yoni, elle amène les femmes à redevenir souveraines et puissantes, à retrouver leur vitalité générale et sexuelle en se reliant à leur matrice.


C’est la seule personne que je connais qui enseigne une pratique de l’œuf de yoni aussi sérieuse et la seule qui propose des œufs de cette qualité. Choisir les pierres, les formes, les artisans qui les fabriquent, c’est du grand Art ! Ses pratiques sont extrêmement précieuses aujourd’hui, que ce soit pour guérir les maux engrammés dans les matrices féminines mais aussi retrouver cette vitalité, cette puissance de femme si bien incarnées par Myrha.


Pour de nombreuses amies ayant vécu ses stages, il y a un avant et un après dans leur vie de femme.


Une confiance s’est installée entre Myrha et moi et elle m’a fait l’honneur d’écrire la préface et un passage de mon deuxième roman. C’est une joie d’oeuvrer ensemble. »


Divines Shaktis, belles reines, à travers cet article, nous vous invitons à ces précieuses pratiques qui participent pleinement à la création d’un nouveau monde où les femmes sont souveraines et ouvertes à la puissance qui les traversent !


Divins Shivas, hormis la pratique de l’œuf de yoni, tout le reste est valable pour vous aussi !


De tout ♥


Blandine

171 vues

Kommentare


bottom of page